Pierre de Coubertin a 161 ans

Comme chaque année, le 1er janvier a été l’occasion de célébrer la naissance de Pierre de Coubertin sur les différents continents et, dans le cadre de son concours 2024 « L’olympisme d’hier à aujourd’hui : Actualité des messages de Pierre de Coubertin », le Cercle des Amis Pierre de Coubertin du CFPC vous invite à découvrir un programme éducatif basé sur les discours et les actions de Pierre de Coubertin. Ce programme élaboré par le Centre d’Études Olympiques de Lausanne  est à disposition des éducateurs-enseignants-entraîneurs-dirigeants (et autres) qui souhaitent rendre concret l’héritage de Pierre de Coubertin, en lien avec les enjeux éthiques, politiques et économiques qui ne manqueront pas d’animer cette année olympique.
D’ici le 6 avril et la Journée mondiale du sport pour le développement et la paix, l’onglet “La diplomatie sportive au chevet de la Paix” mérite le détour.

Coubertin, sa vie, son œuvre

“Pierre de Coubertin – Vie, vision, influences et réalisations du fondateur des Jeux Olympiques modernes”

Co-dirigé par le Comité Français Pierre de Coubertin et le Comité International Pierre de Coubertin, soutenu par le Centre d’Études Olympiques de Lausanne, ce document de référence rassemble 60 articles courts et concis sur toutes les facettes de la vie et de l’œuvre de Coubertin. Rédigés par des spécialistes, les articles sont regroupés sous les sept grands thèmes suivants : 1/ La vie de Pierre de Coubertin : motivations et initiatives en matière d’éducation des jeunes. 2/ La fondation du Mouvement olympique. 3/ La présidence du CIO par Pierre de Coubertin (1896 – 1925). 4/ La vision de Pierre de Coubertin et son soutien au Mouvement olympique après sa présidence (1925-1937). 5/ Promouvoir l’éducation, l’éducation physique, le sport et l’activité physique à travers le Mouvement olympique et au-delà. 6/ Orientation politique, ses intérêts et ses écrits. 7/ Lieux évoquant la mémoire de Coubertin.

Dès l’âge de 20 ans, le baron Pierre de Coubertin (1863 – 1937) a voulu attacher son nom à une réforme de l’éducation centrée sur le sport. Cela le conduit à envisager de faire revivre les Jeux Olympiques modernes en tant qu’outil de promotion de la valeur éducative du sport pour le développement du caractère individuel et le renforcement de la tolérance transnationale. Avec le soutien de spécialistes français, anglais et américains de tous horizons, pédagogues, hommes politiques, journalistes, officiels sportifs et représentants du mouvement pour la paix, Coubertin réalise son projet lors du Congrès sur le rétablissement des Jeux Olympiques modernes, qui se tient à Paris du 16 au 24 juin 1894.

Le succès de Coubertin dans la renaissance des Jeux Olympiques, son intention de les développer et ses réflexions toujours plus poussées pour leur donner une base éducative, philosophique, anthropologique et sociale, que l’on connaît aujourd’hui sous le nom d’Olympisme, ont fait l’objet de recherches approfondies. En conséquence, des centaines de monographies, de livres et d’articles de journaux analysent et décrivent la vision, le travail et l’héritage de Coubertin et fournissent de précieuses informations sur lui en tant que personne privée, mais aussi comme pédagogue, historien, homme politique, fondateur du Mouvement olympique et président du CIO. Malgré l’existence de ces publications, il était difficile jusqu’à présent pour le grand public d’accéder à des connaissances concises sur Coubertin. Ce document de référence, publié en anglais et en français, vise à combler cette lacune en rassemblant des articles courts et concis sur toutes les facettes de la vie et de l’œuvre de Coubertin. Il est entièrement accessible en ligne, et les sujets et auteurs soigneusement sélectionnés offrent des informations préliminaires intéressantes, fournissent les citations les plus pertinentes de Coubertin lui-même et incitent à des lectures plus approfondies sur chaque sujet.

L’ouvrage est publié en numérique sur le site du Centre d’Études Olympiques de Lausanne  et il est téléchargeable au format pdf.

« Cette publication contribuera grandement à promouvoir l’esprit olympique et à inspirer le public avec le message intemporel et véritablement universel de Pierre de Coubertin. » Thomas Bach.

Calais accueille Pierre de Coubertin

Du 9 au 14 octobre 2023 s’est tenue à Calais la Semaine septentrionale Pierre de Coubertin. Remarquablement organisée par Laurence Munoz, plus précisément centrée sur le colloque mais assistée par Gilles Lecocq, également vice-président du CFPC pour la partie sur les sports numériques, et Bruno Pieckowiak, président du CDOS Pas-de-Calais et membre du C.A. du CFPC, pour la partie sportive, cette semaine a suivi un programme dense, riche et varié.

Au début, divers lycées Pierre de Coubertin, français et étrangers se sont rencontrés dans une régate virtuelle organisée par la Fédération de voile et l’Union nationale du sport scolaire.

Deux webinaires internationaux, parrainés par le Comité international Pierre de Coubertin ont permis à différents comités nationaux d’échanger dans un séminaire sur “L’eSport et le Mouvement olympique : perspectives du monde universitaire”.

Les journées du 11 au 13 étaient réservées au colloque Coubertin organisé par l’Université du Littoral Côte d’Opale a été parfaitement accueilli, les 11, 12 et 13 octobre, au musée des Beaux-Arts de Calais pour passer “d’une éthique coubertinienne à une déontologie sportive“. Six demi-journées confiées, chacune, à une société savante ont permis d’aborder les différents thèmes avec des intervenants émanant de l’ensemble du territoire métropolitain. Le colloque a également bénéficié de l’intervention d’un invité belge de marque, le Pr Thierry Zintz, spécialiste international de l’olympisme. La dernière séquence a rassemblé les membres du Club France de l’Olympisme : collectionneurs, Fondation Milliat, Académie olympique et Comité Coubertin. Etudiants, participants, intervenants, organisateurs ont salué unanimement la réussite de cette édition 2023 à Calais en envisageant la session 2025 à Limoges.

Enfin, le samedi 14 a permis, le matin à la Cité de la Dentelle et de la Mode, d’échanger sur le sport électronique à l’aide de deux tables rondes en revenant sur la course Virtual Regatta avec la participation du Calaisien Nicolas Hénard, double champion olympique de voile. L’après-midi, le CDOS 62 invitait le public à la Citadelle de Calais pour des activités sportives et des concours photographiques avec de nombreuses récompenses.
Le lancement officiel de la Semaine a été réalisé au Grand salon de l’Hôtel de ville après une visite de ce bel édifice.
Pour la parfaite organisation de cette Semaine, la Ville de Calais, l’Université du Littoral Côte d’Opale et le Comité départemental olympique et sportif du Pas-de-Calais ont reçu le label du Comité français Pierre de Coubertin.
David Lappartient, président du CNOSF, en déplacement à Mumbaï pour la session du CIO, n’a pu être présent mais il a tenu à adresser un message vidéo aux participants.

Gazette Coubertin n°74-75 : Hospitalité olympique – Accueillir et transmettre

Le temps est venu de vivre concrètement Ensemble les Jeux de l’Hospitalité Olympique

 La théâtralisation des aventures humaines sur la scène de l’Olympisme favorise la régulation des instances nationales et internationales du sport qui sont au cœur d’enjeux diplomatiques qui dépassent les frontières sportives. Ouvrir une brèche entre le passé et le futur est toujours une merveilleuse occasion de donner du sens aux réalités contemporaines des diplomaties sportives qui participent à la construction d’une Hospitalité Olympique.

En lien avec la métaphore du voyage, tout au long de ce numéro 74-75 de la Gazette Coubertin, il nous est proposé de prendre le temps de flâner, entre Olympie et Paris, là où l’hospitalité olympique prend corps sur les rivages d’Oman, sur les rivages de la Mer Noire, sur les rivages du Cap de Bonne Espérance, et  en provenance d’autres parties du Monde où des auteurs non francophones témoignent d’une passion pour la francophonie et d’un espoir de marcher dans les traces de Pierre de Coubertin à Paris. Bienvenue aux personnes qui découvriront cent ans d’histoires entre le Stade Olympique de 1924 située à Colombes et le Stade Olympique de 2024 située à Saint-Denis, à une dizaine de kilomètres du précédent !
Avant l’été 2024, la Semaine Septentrionale Pierre de Coubertin du 9 au 14 octobre 2023 est l’occasion de faire une halte au Musée des Beaux-Arts de Calais afin de contribuer  à une œuvre commune d’Hospitalité : celle qui, au sein des espaces et des temps olympiques,  d’hier à aujourd’hui, fait dialoguer une éthique coubertinienne et une déontologie sportive. Cette halte à Calais sera aussi le moment où un trait d’union sera manifeste entre le Cercle Régional Pierre de Coubertin  PACA, qui a permis la publication des Actes du Congrès du CFPC « Sport, Art et Olympisme » qui a eu lieu en octobre 2021,  et le Cercle Bernard Jeu adossé au CROS Hauts de France.

Ensuite, de Calais à Saint-Denis un challenge passionnant s’offrira à nous tous et à nous toutes pour :
– Promouvoir le développement humain durable comme une opportunité de reconnaître la place que tient l’Être humain dans ses différents environnements, qu’ils soient naturels ou culturels.
– Valoriser la croissance des technologies numériques qui permet aux virtualités de la vie sportive de devenir une réalité culturellement acceptée.
– Reconnaître simultanément les vulnérabilités des personnes qui font œuvre d’excellence et les forces des personnes qui sont socialement stigmatisées comme vulnérables.

N’ayons pas peur de prendre appui sur les pas de Pierre de Coubertin pour se projeter vers le futur avec confiance ! Il appartient alors à l’Hospitalité Olympique de conjuguer une éthique de l’altérité, une éthique de l’entraide et une éthique de la diversité. Un passage de témoin intergénérationnel sera alors sûrement à promouvoir pour accueillir la Génération 2024 qui aura à son tour pour mission de proposer de nouvelles orchestrations d’une Symphonie Educative Inachevée. Tel est un autre aspect de l’Hospitalité Olympique à ne jamais oublier : l’inachèvement n’est pas un manque mais une chance de réaliser ce qui semble impossible.

La Gazette Coubertin N°74-75 est à feuilleter ou à télécharger dans l’onglet “Publications\Gazettes Coubertin en flip ou \Gazettes Coubertin en pdf”.

Le colloque Pierre de Coubertin 2023

Au sein de la Semaine septentrionale Pierre de Coubertin à Calais (voir en page Activités), l’Université Littoral Côte d’Opale organise du 11 au 13 octobre un colloque sur le thème : Les espaces-temps olympiques, d’hier à aujourd’hui : d’une éthique coubertinienne à une déontologie sportive.

L’ambition du colloque Pierre de Coubertin 2023 est d’interroger un objet précis, les Jeux Olympiques et Paralympiques, à travers leur temps et à travers le prisme de plusieurs thématiques caractéristiques. En s’appuyant sur les différentes sciences humaines et sociales appliquées au sport, la visée scientifique ambitionne d’éclairer le sens et donc l’actualité de cette compétition internationale qui vise l’universel.

Le colloque se présente ainsi sous la forme de six demi-journées thématiques articulées autour d’un même enjeu : questionner l’évolution des jeux olympiques et paralympiques depuis la fin du XIXème à nos jours à travers des entrées spécifiques afin de poser un regard critique distancié sur un fait social total. La cohérence du congrès tient dans un regard épistémologique qui favorise une étude critique d’un phénomène socio-historique qui se révèle à la fois dans une temporalité quelquefois anachronique et un périmètre constamment à redéfinir. Il s’agit ainsi d’interroger les différents sens qui structurent les valeurs de l’Olympisme, à travers la flèche du temps qui passe.

Jean Durry honoré par le président du CIO

Le 23 juin 2023, à Lausanne, Jean Durry a remis au président du CIO le tome II de son ouvrage « Coubertin autographe » (voir l’article du 27 juin). A cette occasion Thomas Bach a remis à Jean Durry la médaille Pierre de Coubertin et il a prononcé deux allocutions, l’une concernant la publication de l’ouvrage, l’autre sur la reconnaissance du Mouvement olympique à celui qui est à la fois notre président d’honneur et celui du CIPC. Ces deux textes, « Présentation de Coubertin autographe – Tome II » et « Présentation de la médaille Pierre de Coubertin à Jean Durry », dédicacés par Thomas Bach rendent un hommage chaleureux à un Français qui accomplit un travail considérable pour toujours mieux connaitre notre illustre compatriote.

Le Camp Olympique de Village-Neuf

La commune de Village-Neuf, labélisée Terre de Jeux, organise régulièrement des manifestations culturelles ou sportives autour de la thématique des Jeux olympiques. Les Jeux à Paris en 2024 se présentent comme une opportunité unique pour renforcer ses actions de terrain sans perdre de vue les dimensions éducatives et citoyennes.
Les communes de Village-Neuf et de Haagen (en Allemagne) sont jumelées depuis une vingtaine d’années. Si les liens ainsi créés et développés sont fructueux pour les populations des deux communes, l’Olympisme est un message de fraternité et de paix à véhiculer, notamment auprès des adolescents.
Du 26 au 28 juillet 2023, Village-Neuf a créé son 1er Camp Olympique Terre de Jeux.
La dimension transfrontalière et les échanges Franco-Allemands furent activement présents grâce à un maillage fort avec une délégation de jeunes Allemands issus d’un centre d’action sociale de Lorrach. L’inclusion et la solidarité étaient actives grâce à la présence de jeunes en situation de handicap.
La mixité des équipes a ainsi permis d’illustrer les valeurs éducatives des Jeux (Amitié, Respect, Ensemble, Excellence, Solidarité, Egalité, Courage, etc … ).

Le 1er Camp Olympique Terre de Jeux de Village-Neuf en chiffres :
2 jours, 3 nuits, plus de 300 participants, 24 équipes, 8 villes Terre de Jeux, 1 établissement d’éducation spécialisé, 1 délégation allemande, 3 labels : Terre de Jeux/Olympiade Culturelle/Ateliers Olympiques, 1 marraine : Béatrice Hess, 1 parrain : Lilian Schmitt, 20 ateliers sportifs , 1 circuit sportif géant de 12 postes, des activités terrestres et aquatiques, 5 fresques mobiles, des médailles, des tee-shirts, 5 tableaux en cérémonie d’ouverture, un relais de la flamme à 15 postes dont 1 en bateau pour traverser la Rhin (la flamme arrivant d’outre-Rhin), 2 équipes presse TV, 1 équipe presse écrite …

Les socles fondamentaux du Baron Pierre de Coubertin autour de l’éducation par le sport, l’activité physique , les arts , la culture et le collectif ont été de réels leviers fédérateurs.
L’Olympisme n’est donc pas uniquement centré vers la performance mais aussi et surtout vers le lien social.
Mme la Maire de Village-Neuf, ses adjoints et conseillers, ont pu compter sur leurs services – animés par le dynamique responsable des sports – et ceux des villes participantes : Sélestat, Molsheim, Saint-Louis, Huningue, Bartenheim, Haagen, Lorrach pour le beau succès de l’opération. De nombreux partenaires étaient associés à ce Camp olympique qui était parrainé par deux champions paralympiques : le Villageneuvois Lilian Schmitt et la prestigieuse Colmarienne Béatrice Hess au palmarès inégalé.

La flamme brûle dans les cœurs des Villageneuvois.

10ème anniversaire du Prix Lycéens européen Pierre de Coubertin

A l’initiative du regretté Norbert Müller, alors président du Comité International Pierre de Coubertin, le Prix lycéens Européen Pierre de Coubertin a permis, à l’origine en 2013, à de jeunes Allemands et Français, puis d’autres ensuite de se retrouver et d’échanger sur les valeurs de l’olympisme et de l’éducation sportive prônée par Pierre de Coubertin.

La Sportjugend (Jeunesse Sportive) de Rhénanie-Palatinat, l’Association Européenne des Sports de Bourgogne-Franche-Comté (AES-BFC), la Ligue des Associations Sportives de l’Enseignement Fondamental (LASEP) du Luxembourg, sous le haut patronage du Comité International Pierre de Coubertin (CIPC), du Comité Français Pierre de Coubertin (CFPC)  et avec le soutien de l’Office franco- allemand pour la Jeunesse (OFAJ), ont , lors d’une cérémonie dans l’auditorium du musée olympique de Lausanne, honoré 18 jeunes Allemands, Français et Luxembourgeois, lauréats du Prix Lycéens Européen Pierre de Coubertin 2023.

Durant toute la semaine du 23 au 28 juillet à Evian, les réflexions et le travail conduits autour des valeurs de l’Olympisme, de l’œuvre éducative de Pierre de Coubertin, sans oublier la richesse des échanges linguistiques entre les trois nationalités ont largement contribué à la réussite de ce séjour.

Parution de la Gazette Coubertin du 1er semestre 2023

Au sommaire de La “Gazette Coubertin N°72-73 : Vivre ensemble avec ses différences” (voir en page /la-gazette/).

L’Editorial du Président André Leclercq

Préambule par Gilles Lecocq
Vivre ensemble avec ses différences : vers une alliance entre Fraternité et Sororité sportives

Les Gay Games, jeux de la diversité et de l’unité
par Manuel Picaud

Les réalités de l’égalité des genres dans le contexte du BMX en Lettonie
par Sandija Zalupe, Celia Marcén

1928, Vraie fausse victoire pour l’athlétisme féminin
par Bernard Maccario

Le Centenaire des Jeux Mondiaux féminins organisés par Alice Milliat
par Aurélie Bresson & Océane Mobidelli

Sport en Filles
par Evelyne Ciriegi & Célia Samson

Vers des sports sans stéréotypes : mythes ou réalités ?
par Gilles Lecocq

Lorsque l’Académie de Paris accompagne l’héritage éducatif des Jeux de Paris 2024
par Deborah Sarfati

Les Jeux olympiques et paralympiques s’invitent à l’INSPE de l’Académie de Paris
par Fabrice Delsahut

Les Parutions

Liste des Colloques

La Vie du Comité Français Coubertin

La communauté olympique

LA COMMUNAUTÉ OLYMPIQUE : Gouvernance d’un commun socioculturel global

Cet ouvrage présente la gouvernance actuelle du système olympique, c’est-à-dire de l’ensemble des organismes qui collaborent au déroulement du plus grand événement médiatique de la planète. En effet, tout le monde connaît les Jeux olympiques et leurs anneaux entrelacés, mais peu savent comment ils sont gouvernés et médiatisés, quels sont leurs revenus, quels arrangements permettent leur déroulement, quels biens et revenus ils génèrent. Mais les Jeux ne sont pas qu’un produit médiatique ou commercial. On peut les considérer comme un commun partagé par une vaste communauté d’athlètes, de médias, de supporters, de sponsors guidés par la Charte olympique, ainsi qu’une certaine idée du sport. Cette communauté mérite une nouvelle gouvernance plus collaborative et plus démocratique qui est envisagée dans cet ouvrage. Au moment où Paris accueille les Jeux olympiques d’été de 2024, il est temps de réfléchir à comment cette communauté pourra être gouvernée à l’avenir pour se perpétuer entre un commercialisme exacerbé et une étatisation sournoise.

Par Jean-Loup Chappelet, professeur honoraire de l’Université de Lausanne, où il enseignait le management public. Il s’intéresse au système olympique depuis plus de cinquante ans après avoir assisté à ses premiers Jeux en personne à Munich, en 1972, et travaillé au CIO (1982-87).

 

Page 2 of 11

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén