SPORT, ART et OLYMPISME

Le 10ème colloque du Comité francais Pierre de Coubertin « SPORT, ART et OLYMPISME » s’est tenu à NICE, SOPHIA ANTIPOLIS les 13, 14, 15 octobre 2021. Dirigeants sportifs, chercheurs et artistes se sont réunis de manière autant agréable qu’instructive, dans un véritable esprit de partage. Le programme, dense et cohérent, a montré l’intérêt d’une approche culturelle multidisciplinaire. Il était diffusé avec, en guise de prologue, un texte remarquable de Jean Durry à lire absolument !

Village-Neuf s’engage pour Paris 2024

A Village-Neuf, c’est « Chouet’ Les Jeux » avec Pierre de Coubertin.

La Ville de Mâcon a accueilli le Forum international de la jeunesse des écoles Pierre de Coubertin

Pérenniser les principes d’éducation de Pierre de Coubertin est l’objet fondamental du Forum International des Écoles Pierre de Coubertin.
Tous les deux ans, sous l’égide du Comité international Pierre de Coubertin, un pays accueille ce rassemblement de jeunes issus des écoles portant le nom du créateur de l’olympisme. Ce concept vise l’éducation globale de l’individu autour des pratiques sportives et de l’éthique au-delà de la seule organisation des jeux olympiques.
Le Comité départemental olympique et sportif de Saône-et-Loire a été désigné pour accueillir le 12ème Forum international au Centre omnisport de Mâcon avec le soutien du Département de Saône-et-Loire, de la ville de Mâcon, du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, de la Direction départementale de la cohésion sociale et du Comité français Pierre de Coubertin.
145 jeunes en provenance de 23 pays, encadrés par 35 professeurs, ont été accueillis du 24 au 31 août par les bénévoles rassemblés autour de Bernard Ponceblanc, président du CDOS de Saône-et-Loire, et son staff. Cette équipe – sous l’égide d’Inès Nikolaus, du président et d’autres représentants du CIPC – a mis en place tous les éléments qui ont concouru à la qualité des rencontres et des échanges entre des jeunes issus de cultures différentes mais qui se sont retrouvés autour de pratiques sportives et culturelles surmontant tout type de clivage. L’équipe française, venant de Bourgogne-Franche-Comté, était présentée par l’Association européenne des sports.
Une réussite pour tous ceux et celles qui ont eu la chance de suivre les actions et d’apprécier l’engagement de tous ces jeunes réunis autour du nom de Pierre de Coubertin et des valeurs de l’olympisme.
Pour 2021, le témoin a été passé à Chypre qui accueillera le 13ème Forum.

A découvrir avec les jeunes, une table ronde avec les organisateurs, une table ronde avec les participants, sur le site du CIPC, en lisant le Journal de Saône-et-Loire ou bien encore en consultant le rapport d’Ines Nikolaus, vice-présidente du CIPC déléguée au réseau des écoles Pierre de Coubertin.

 

Le CFPC et l’AFAO à la 15e session internationale  des académies nationales olympiques (Olympie – 10 au 17 mai 2019)

Ivan Coste-Manière, vice-président de l’AFAO et membre du CFPC, a brillamment rappelé le rôle de l’art pour partager les valeurs olympiques. L’exposition d’œuvres picturales qu’il a rassemblées, réalisées par de très nombreux artistes des cinq continents à cette occasion, illustre la puissance de cette communication culturelle.

Pour traiter de L’éducation pour la paix dans le cadre de l’éducation olympique, André Leclercq, président du CFPC et président d’honneur-fondateur de  l’AFAO, a présenté la nécessité d’allier l’éducation (« l’olympisme, vecteur d’éducation ») et la culture (« le sport média de culture »). Il a profité de l’occasion pour annoncer la démarche engagée visant à l’inscription de l’Esprit olympique au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Université virtuelle de médecine du sport (UVFMS)

L’UVFMS, présidée par le professeur Michel Rieu, est une association de 1901 dont le Comité français Pierre de Coubertin est l’un des membres fondateurs. Elle a pour objet de « promouvoir, favoriser et développer toutes actions de formation et de recherche en médecine du sport et de l’exercice dans les pays francophones par la mise en œuvre de plateformes en ligne ».

Il existe actuellement deux types de formations habilitées par l’Université Senghor d’Alexandrie opérateur de la Francophonie :

– Un Diplôme d’université de médecine du sport (DU) qui a pour cible les médecins africains. L’enseignement a un double objectif :

  • Protection de la santé des sportifs y compris de haut niveau.
  • Promotion du Sport/Santé le sport étant considéré comme un outil de prévention primaire pour toute la population et tertiaire pour les personnes atteintes de pathologie chroniques

– Un Certificat d’aptitude à la prévention des maladies chroniques par l’activité physique et sportive qui a pour cible les éducateurs sportifs (français et africains) qui représentent les acteurs de terrain des programmes « Sport/Santé ».

A lire : la Gazette n° 4 de mai 2018