Catégorie : Sports Page 1 of 2

Avec Usain Bolt on prépare déjà l’EPS 3.0 pour l’école de demain

Avec Usain Bolt on prépare déjà l’EPS 3.0 pour l’école de demain

Article paru dans la Nouvelle République

LIEN

 

Rencontre avec Bob Beamon

Rencontre avec Bob Beamon

 

 

Alain Junqua, président du CRITT Sport Loisirs :
« J’ai pu parler à Bob Beamon, un rêve de plus de 50 ans. Et si mon rêve ne s’arrêtait pas là…
Au hasard de notre conversation lors de la visioconférence du jeudi 27 août 2020, Bob nous a dit qu’il souhaitait voir son exploit entrer enfin au Musée olympique. Il est vrai que nous l’avons vu très impressionné par notre analyse de son saut record, une analyse qu’il ne connaissait pas.
Or, nous serons au CIO à Lausanne les 13 et 14 novembre prochains, en charge de tourner un reportage commémorant le 70ème anniversaire du Comité français Pierre de Coubertin.

Comment ne pas souhaiter que Bob soit invité à cette manifestation comprenant alors une séquence avec la mise en place au Musée olympique des panneaux créés par le CRITT Sport-Loisirs à partir des photos prises par Pierre Blois un 18 octobre 1968 à 15h45 ? »

Vient de paraître. Regards croisés sur le club et son écosystème

La F.F Clubs Omnisports (http://www.ffco.org/) a édité un nouvel ouvrage autour de l’organisation du club et des interrelations avec l’écosystème qui l’entoure.

Il fait suite à la journée d’étude organisée à Angers en octobre 2019. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter la F.F. Clubs Omnisports sur ffco@ffco.org.

 

Parutions. Guides pratiques post-confinement pour les activités sportives

Découvrez-les en lisant « Le Reporter Sablais »

 

Les actes du Colloque Pierre de Coubertin 2017 viennent de paraître

Publication du Comité français Pierre de Coubertin

J’aperçois, dans la diffusion préalable de la culture, et principalement des études historiques, l’unique garantie du progrès général” (Pierre de Coubertin).

Dans la Gazette Coubertin, nombre d’auteurs nous offrent bénévolement leur talent pour éclairer l’histoire du sport par un regard biographique ou historique sur les principaux acteurs. En effet, nous aurions tort de laisser perdre un tel patrimoine d’expérience humaine et nous voulons redynamiser cet accès à la connaissance au bénéfice de tous en regroupant ces contributions utiles à la prospective de l’institution sportive. Le présent ouvrage est donc l’objet d’une compilation que nous avons choisi de situer dans une unité : Le sport français sous la III° République. Cette période est celle de la renaissance du sport, un bel héritage à faire fructifier par Paris 2024…
Dans toutes les bonnes librairies ou à commander.

CIPC Coubertin. Le bilan du Forum de la jeunesse

Bernard Ponceblanc vous invite à visiter ou revisiter le Forum de Mâcon en vous présentant son bilan.

 

Vient de paraître. “Jean Bouin” par Bernard Maccario

Vient de paraître

 

 

Nombre de stades et d’enceintes sportives portent le nom de Jean Bouin, en hommage à l’un des plus grands athlètes du siècle dernier, mais aussi l’une des premières victimes de la Grande Guerre.
Si ses titres et records l’ont fait entrer dans la légende de la course à pied, si son destin tragique l’a hissé au rang de héros de la nation, Jean Bouin fut aussi un précurseur dans son approche de l’entraînement et dans la médiatisation de son sport.
Sortie : 26 octobre 2018

Jusqu’au 30 septembre 2018, 
prix de souscription : 14,90 €.

Fernand, Nelson: au secours !

 

 

Devant l’indigence permanente du budget des sports, Nelson Paillou, président du CNOSF, et Fernand Sastre, président de la FFF, avaient eu l’idée et obtenu à la fin des années 1970 un financement du sport ne relevant pas d’un financement par les contribuables mais par les parieurs.
La Commission Nationale « Sport de Masse » et les « Commissions pour tous les problèmes sportifs régionaux » ont été instituées par arrêté du 13 janvier 1978 pour aider les clubs par des recettes extra-budgétaires.
Le Fonds National pour le Développement du Sport (FNDS) a succédé à ces commissions par l’arrêté du 13 mars 1979.
Ce compte spécial du Trésor, budgétisé ensuite sous le nom CNDS, a peu à peu été détourné de ses origines, voire plafonné (donc récupéré, serait-ce un détournement de Fonds ?).
Aujourd’hui, on a envie de crier : rendez-nous notre argent ! Ne laissons pas détruire l’héritage de Fernand Sastre et Nelson Paillou !

Et si on reconnaissait le sport comme “Grande Cause d’Intérêt National” ?

 

« Les grands événements sportifs, sources d’émotion, de communion et de fierté nationales, démontrent l’intérêt de considérer le sport comme une Grande Cause d’Intérêt National, comme un bien commun, un bien d’utilité sociale dont les impacts sont partagés par tous. ». C’est ainsi que commence le communiqué de presse  conjoint publié par le CNOSF…

Page 1 of 2